cine.png

Vous avez entre 17 et 29 ans et vous rêvez de faire du cinéma, être figurants ou voir votre idée devenir le sujet du scénario de film sur grand écran? C'est le moment de s'inscrire à l'atelier d'initiation et réalisation de court-métrages.


LABEL HOPE vous offre l'opportunité de vivre vos rêves.

CINE-CLUB

Le ciné-club est né de notre concept Diversit’Art, décliné comme   « Arts et diversités ». la création artistique étant incontestablement l'expression de ce que l'homme ressent au plus profond de lui-même, notre projet est consacré à promouvoir la création artistique. Il vise à soutenir la création artistique chez les jeunes issus des diversités (géographiques, culturelles). Il tire son essence d'une synthèse de nos campagnes de sensibilisation sur le terrain à Bruxelles, d'où il ressort que, le plus souvent, ces jeunes passionnés d'arts manquent d'opportunités pour s'exprimer et développer leurs talents.

 

 

Atelier d’Initiation et Réalisation de Court-Métrages

 

L’atelier d’initiation et réalisation de Court-Métrages, offre un podium d’exprimer et un tremplin pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes dans les métiers du cinéma

Le projet vise à promouvoir la création artistique et plus particulièrement à former les jeunes issus des diversités à la réalisation des courts-métrages dans une perspective de pleine intégration économique, sociale et culturelle.

Il consiste, avec le concours d’un expert cinéaste, à donner une préformation aux jeunes sélectionnés pour le métier d’acteur, l’écriture des scénarios, le montage et pour la promotion des court-métrages, ou de production cinématographique ; ensuite, le cinéaste et toute l’équipe de formateurs vont les former, les encadrer et les accompagner pour convertir les compétences acquises en chantier de réalisation d’un court-métrage.  

 

Par les réalisations des court-métrages, nous les incitons à offrir leur vison du monde et de la société dans laquelle ils vivent. Et ce, dans la perspective qu’ils partagent cette vision, ce regard, avec d'autres jeunes à travers des compétences individuelles et transversales, tout en apprenant les métiers du cinéma.

Tout compte fait, ce projet a pour finalité de sortir ces jeunes de leur enferment, de les rendre économiquement autonomes, et citoyens responsables.

Après la production et la diffusion du court-métrage, nous ferons une évaluation de son impact sur nos jeunes talents et dans les milieux de ceux-ci.  

Ce faisant, le projet « ATELIER D’INITIATION ET DE REALISATION DE COURT-METRAGES » pourra se muer en un CINE-CLUB au sein de

 L’ASBL  LABEL HOPE.

 

 

 

POPULATION CIBLE : JEUNES BENEFICIAIRES

 

  • Les jeunes issus des diversités âgés de 17 à 29 ans, sans distinction de sexe ou de genre, scolarisés ou non et qui peinent à trouver leurs repères pour avancer.

  • Les jeunes artistes qui ont connu et ou connaissent encore des difficultés dans leur parcours de vie et souhaitent en sortir par la réalisation de leurs projets artistiques.

Pour ceux qui sont scolarisés et ceux qui ont une occupation, nous adapterons le programme en fonction de la pertinence du sujet et de leur rôle dans les scénarios.

Les programmes des Ateliers seront adaptés en fonction des thèmes, des profils des acteurs et de leurs disponibilités. Ainsi, certains tournages peuvent avoir lieu pendant les congés scolaires, les week-ends ou en soirée.

 

 

EXPERTISE

 

Nous participons déjà depuis quelques années, avec certains jeunes, à la préparation et la réalisation des festivals de films qui se sont déroulés à Bruxelles, notamment le festival international du Film de Bruxelles.

Lors de la 6éme édition du festival qui s’est déroulé en 2021 à Dakar, nous avons ainsi, soutenu certains jeunes qui présentaient leurs court-métrages, entre autres, « La Femme voilée » et « Le Fils perdu », deux réalisations très appréciées par le public.

Ces jeunes acteurs ont tous été formés par notre partenaire (Asbl MIXTURE) du cinéaste Roberto ROMEO.

Pendant ce festival, nous avons noué de nombreux contacts avec des acteurs et réalisateurs Belges, Africains et d’autres professionnels du métier qui ont tous marqué leur intérêt pour la réalisation d’un tel projet en Belgique.